• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alren

Alren

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3307 138
1 mois 0 27 0
5 jours 0 4 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Alren Alren 17 août 13:45

    @Le Sioux Pied Bleu....

    Il faut arrêter de prêter aux nazis une sorte de supériorité avec des innovations sensationnelles dans le domaine de l’armement.

    Leurs avions prototypes de 1945, qu’il s’agisse de l’avion-fusée ou des avions à réaction n’eurent aucune effet sensible dans la guerre aérienne qu’ils avaient perdue complètement aussi bien à l’ouest qu’à l’est. D’ailleurs ces prototypes, outre leur coût, possédaient bien des points faibles qui les rendaient inefficaces au combat de masse.

    Pour échapper aux radars, les Anglais eurent une solution bien plus simple et efficace qu’un produit absorbant les ondes radioélectriques. Ils construisirent un avion avec un matériau non conducteur de l’électricité qui de ce fait ne réfléchit pas les ondes radars, à savoir le bois  !

    Naturellement il devait éviter le combat aérien n’ayant aucun blindage.

    "Le Mosquito fut l’un des produits les plus réussis de l’aéronautique britannique. Sa conception fut en parfaite contradiction avec les idées officielles du moment, faisant appel au bois à une époque où l’on ne parlait déjà plus que de structures métalliques. Mais l’avion excita les imaginations lorsque ses premières missions furent connues, et ses exploits sensationnels soulevèrent plus d’enthousiasme que ceux de n’importe quel autre avion de combat.

    Usiné en contreplaqué, le De Havilland Mosquito fut conçu comme un bombardier à grande vitesse dépourvu d’armement défensif. Cet avion, qui effectua son vol initial en décembre 1940, entra en service en mai 1942."

    (http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/de-havilland-d-h-98-mosquito/)

    Mosquito en espagnol et en anglais signifie « moustique ». Et c’est bien le rôle qu’il a tenu en allant par petits groupes bombarder la nuit les villes allemandes, obligeant les défenseurs à donner l’alarme générale. Les sirènes réveillaient les habitants qui devaient courir dans les abris dans l’angoisse et le manque de sommeil.

    Échappant à la DCA couplée aux radars, trop rapide pour être rattrapé par les chasseurs de nuit allemands, il connut un chiffre de perte incroyablement bas, équipé de moteurs de grande qualité.

    L’avion furtif du futur sera construit en matériaux non conducteurs (de type céramique ?) ou ne sera pas. car les avions à structure métallique n’échapperont pas aux radars passifs utilisant l’incroyable réseau d’ondes électroniques dans lequel nous baignons désormais, radars à qui les progrès de l’informatique ont donné une très grande précision comparable aux radars actifs.

    Ils sont encore très secrets mais fonctionnent déjà.



  • Alren Alren 17 août 13:05

    @Gisyl

    Perceval comme d’habitude est hostile aux Français par rancœur, parce qu’il vieillit et qu’il ne compte plus, gardant les vieux préjugés poujadistes des petits patrons contre leurs salariés.

    Parler de malbouffe comme d’un mal national, alors que le pire est en Grande-Bretagne, est bien le signe non de l’auto-dénigrement national, activité que nous partageons avec les Italiens, mais simplement de l’hostilité aux autres d’un misanthrope, hostilité qui frappe les plus proches, à savoir les compatriotes.

    Il fait semblant d’ignorer que si nous importons de Chine et de pays à salaire misérable des produits que nous saurions fabriquer de meilleure qualité (quoi que les Chinois fassent un effort pour l’améliorer dans la perspective de la concurrence accrue dans le futur de pays comme le Vietnam ou d’autres pays du tiers-monde), c’est par une décision des capitalistes français ou étrangers qui ont acheté - avec une monnaie de singe - nos industries pour mieux les liquider après en avoir absorbé la substantifique moelle.

    Il oublie bien sûr que les salariés, y compris les cadres luttent contre les délocalisations, pour le maintien de leur travail et considèrent, à juste titre, le chômage comme une calamité.

    Mais on a beau lui expliquer cela encore et encore, comme cette vérité le dérange, Perceval continuera à pondre des articles de vieux râleur.



  • Alren Alren 16 août 19:37

    @philippe baron-abrioux

    "Sur certaines plages CHINOISES apparaît même le « facekini »qui englobe le visage, le buste et le corps tout entier parfois, pour protéger les Chinoises du soleil, lesquelles tiennent à préserver la blancheur de leur peau ce qui serait un critère de beauté.« 

    Il faudrait leur dire que le soleil permet à leur peau de fabriquer l’indispensable vitamine D !!!

    Étonnant cette fascination quasiment universelle pour la blancheur de peau : elle a coûté très cher aux populations d’Amérique du Sud, en particulier les Aztèques qui ont vu des dieux dans les Conquistadors à peau blanche et barbus.
    Y aurait-il eu une exception en Amérique du Nord ? Le terme amérindien de »visage pâle« pour désigner les conquérants européens n’était visiblement pas flatteur.

    Dans les pays où prédomine la peau »blanche" c’est l’attrait pour les chevelures blondes qui est caractéristique, au point que Brigitte Bardot et Catherine Deneuve se sont fait teindre toute leur vie dans la couleur du soleil.



  • Alren Alren 16 août 13:45

    @roman_garev

    "Il ne s’agit guère d’« écraser » ce petit pays, mais de le dissuader de poursuivre ses essais déraisonnables de missiles balistiques"

    Tous les pays qui en disposent ont besoin de tester régulièrement le bon fonctionnement des missiles en stock.

    Longtemps les Français ont fait partir des missiles à charge inerte de leur base des Landes qui retombaient un peu au hasard dans l’Atlantique. Était-ce déraisonnable ?

    Plus récemment, maintenant que les missiles nucléaires sont embarqués dans des sous-marins, ils ont testé une nouvelle génération de missiles plus puissants, bien entendu toujours à charge inerte. Le premier essai a été un échec dont la cause secrète a été corrigée puisque le deuxième essai a été concluant.

    Ne doutez pas que la Russie, si chère à votre cœur, puisse se dispenser de ces essais, pas plus que les USA.

    Naturellement les Nords-coréens testent eux aussi des missiles à charge inerte  !!! Vu le prix d’une bombe atomique, qui ne devrait pas exploser, ce serait d’une totale stupidité d’en munir des missiles d’essai qui retombent à l’eau !!!

    Bref, ces essais coréens ne font courir aucun risque à qui que ce soit tant l’océan est vaste et peu peuplé par des humains. Et il faut beaucoup de mauvaise foi aux dirigeants de pays qui disent le contraire en laissant entendre aux peuples non informés que les missiles testés sont équipés d’une bombe atomique.

    "missiles balistiques qui tombent partout dans le Pacifique et peuvent tomber sur n’importe quelle territoire, sans aucun contrôle."

    Il y a évidemment un contrôle de trajectoire !!! Un missile dont on ne pourrait programmer la trajectoire vers l’objectif ne servirait à rien.

    " Et vous, vous encouragez Kim à poursuivre ces exercices dangereux, n’est-ce pas ? Vous êtes pour la propagation de l’arme nucléaire et des missiles balistiques dans le monde entier, jusque dans n’importe quel pays minuscule ou même dans des bandes tels que Daech ? "

    Il est bien évident que Leypanou ne souhaite pas que daech dispose de l’armement nucléaire ? Votre caricature de son propos vous ridiculise.

    "Les chefs de la Russie et de la Chine que vous vous permettez de blâmer ici ne sont pas si bêtes que vous, Dieu merci."

    Oh la ! la ! Oser blâmer Poutine, ce Leypanou ne respecte rien de ce qui est sacré ! S’il vivait en Russie il faudrait vite l’emprisonner dans une geôle ou un hôpital psychiatrique ! Avec l’accord de Dieu  ?



  • Alren Alren 10 août 16:45

    @Spartacus

    " Un salaire, une masse salariale sont des « coûts » à charge, certes nécessaires, mais des toujours des coûts, du point de vue de la création de richesse et de la nation, jamais des ressources...« 

    Il faut vraiment être borné ou de mauvaise foi pour proférer une contre-vérité pareille !
    C’est exactement le contraire ! C’est la rente perpétuelle qui est versée au capital par le salarié (sans qu’on lui demande son avis) qui est un coût !!!

    Le salarié produit de la valeur ajoutée par son travail : sans son travail le capital ne vaut rien ! Mais il n’en reçoit qu’une partie, sous forme de salaire net et de cotisations employeur car ledit employeur s’empare d’une partie de la richesse produite sans fournir de travail en échange, c’est sa »marge« .

    Qui plus est le salarié dépense une grande partie de son salaire dans l’économie réelle, contribuant à l’alimenter, à la faire »tourner" par sa demande. Cet argent est à l’économie réelle ce que le sang est à un organisme vivant.

    Le gros employeur s’empare de davantage de revenus qu’il n’en restitue généralement à l’économie réelle pour ses dépenses courantes.
    Si on ajoute une politique fiscale qui lui est favorable (impôts directs et indirects), il est amené à les retirer de l’économie réelle opérant sur elle de ce fait l’équivalent d’une saignée sur un être vivant.
    Or cet prélèvement du capital sur le travail est en hausse de 10% par rapport aux années 80.

    Si on ajoute les délocalisations qui contraignent le consommateur à acheter des produits importés venant des pays à bas coût de main d’œuvre, produits bon marché qui lui donnent l’illusion du maintien de son niveau de vie, on a l’explication de la situation catastrophique des pays de l’ouest-européen si l’on excepte l’Allemagne qui vit en parasite sur eux. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Votons anti-Macron




Palmarès